• HEAD surélévation et réaménagements intérieurs

  • Competition 3rd Prize Genève, Switzerland, with TYPICALOFFICE

Surélever en simplicité : L’ancien site industriel des Charmilles est aujourd’hui caractérisé par une linéarité des pièces urbaines qui le composent. Les voies CFF viennent confirmer et marquer cette dominante longitudinale du site. Cette réalité contextuelle est le point de départ du projet : inscrire une extension du bâtiment H dans le prolongement et la configuration volumétrique du quartier. Le nouveau volume de la HEAD propose une extrusion horizontale d’un volume à trois sheds. Il s’agit de couronner le bâtiment d’une silhouette qui manifeste de l’activité industrielle présente autre fois sur le site. L’espace du dernier étage propose une spatialité capable d’accueillir tout type d’installations et créations artistiques. Cette générosité spatiale pour les réalisations des étudiants et contrebalancé par l’échelle plus réduite de chaque unité de travail alvéole. Il s’agit de doter les espaces de création d’une dimension humaine qui garantisse l’intimité et la concentration des créateurs, tout en assurant une flexibilité d’usage de ses espaces. Une double dimension de l’espace, humaine et artistique, qui se veut à l’échelle des besoins spécifiques d’une école d’art. L’illumination nocturne du bâtiment permet alors de découvrir toute son identité : d’une part par sa grande verrière orientée vers le parc et d’une autre part par les sheds orientés vers le ciel. Une fente de lumière horizontale dissimulée dans le pli de la façade sud vient compléter la composition crépusculaire du bâtiment.